"un détail immense", Museu Nacional de Arte Antiga, Lisbonne

Les dessins

 

 
 
    Les dessins présentés dans les salles du deuxième étage s’inscrivent à l’échelle architecturale et présentent des éléments architecturaux ou mobiliers de la chapelle. On retrouve ainsi dans les dix salles du deuxième étage consacrées à la peinture portugaise les arcades des trois petites chapelles contenues dans la capella das Albertas mais également leurs pendants décoratifs. Plafond, lutrin, claustra, balustrade forment également les motifs d'éléments qui se déclinent entre architecture et mobilier. Mais le cadre architectural est (comme pour le livre) l’occasion d’introduire l’histoire et la fiction avec la représentation de religieuses ou de Sainte Thérèse d’Avila fondatrice de l’ordre des Carmélites à laquelle était vouée la chapelle. Cette irruption combinée de l'histoire et de la fiction aboutit dans la dixième salle à l'introduction de religieuses empruntées à Bunuel dans la capella das Albertas sous la forme d'une photographie encadrée au-dessus d'un tableau de religieuses appartenant au musée et à l'histoire de la chapelle.
   
   
suite
  accueil